Ce 28 juin 2022, les enfants des classes de CP et CE2 de l’École Joliot Curie de Grigny, présentaient leurs histoires aux parents après avoir raconté dans toutes les classes où ils furent accueillis et écoutés avec enthousiasme. Les quatre demies-journées ne furent pas de trop pour créer les personnages et dessiner les planches. « Maintenant, j’ai l’impression que je sais mieux dessiner », a dit un enfant… belle récompense pour l’illustratrice!

 

Je suis aussi intervenue à l’école de la Martinière Diderot, dans la classe de deuxième année des étudiants en DNMADE (Diplôme National des Métiers d’Art et du Design). Après un spectacle kamishibaï, un historique de cette pratique et des conseils, chaque étudiant a créé son propre kamishibaï. Ces jeunes gens ne manquent pas d’idées. J’aimerais qu’ils trouvent des occasions de présenter leurs histoires.

 

La Balade Buissonnière en Zik, à Saint-Nizier-Le-Désert, proposait une promenade de 5 km avec haltes artistiques et culturelles (nature, cirque, musique, contes, théâtre, danse). Balade animée d’une belle éthique éco-responsable entre champs, forêts et étangs par l’association Azimuts, culture et sciences. Installée sous l’ombre des grands arbres, dans un chemin herbeux, j’ai accueilli des groupes très familiaux d’une trentaine de personnes pour un voyage à travers mes histoires de fleuves et d’eau.

 

À l’occasion du festival dans les bras du Rhône, à Arles, en octobre 2021, des enfants et leurs mamans peu habitués aux spectacles, sont montés sur la péniche du quai de Trinquetaille pour profiter du kamishibaï.