Le samedi 17 novembre, à la médiathèque de Francheville, nous avons accueilli 150 personnes le temps de cinq représentations pour petits et grands. Merci à son directeur Xavier Hervot et à son équipe pour toute l’organisation de cet événement. Les retours enthousiastes nous donnent le goût d’approfondir et de développer cet art de raconter. Le festival s’est poursuivi jusqu’au 30 novembre. Nous avons joué sur les marchés de la ville, dans des écoles, un IMP, une maisons de retraite, à l’hôtel de ville, lors de la pause de midi pour les employés de la mairie.
Le 7 décembre le collectif était à nouveau réuni à la galerie La Rage, à Lyon pour fêter la journée internationale du kamishibaï. Petits et grands sont venus écouter nos histoires jusqu’à 22 heures. Certains seraient bien restés plus. Pour l’occasion j’ai présenté un nouveau kamishibaï : Histoire de pattes, créé à la demande de l’association de l’île du Beurre.